9 stratégies pour atteindre votre but efficacement – Marie-Pierre Caouette, Coach

9 stratégies pour atteindre votre but efficacement

Tel que promis, je vous présente la suite de mon article 7 questions pour réaliser votre bilan 2017 et obtenir plus de succès en 2018. Au besoin, accordez-vous un moment pour réaliser l’exercice avant de poursuivre. Aujourd’hui, je vous révèle pourquoi les résolutions ne fonctionnent pas et surtout, 9 stratégies efficaces pour les transformer et maximiser vos chances d’accomplir vos projets avec succès.

Comme moi vous n’en pouvez plus d’entendre parler des résolutions de début d’année? Vous avez bien raison puisque seulement 3% d’entre nous arriveraient à tenir les engagements pris en début d’année. Pourtant, il y a 2000 ans, Sénèque a dit : «Il n’est pas de vent favorable pour celui qui ne sait où il va». Sans but, on tourne en rond, on perd du temps et de l’énergie et on se démotive. Alors, oui aux objectifs, en utilisant toutefois les données de la recherche scientifique pour mettre toutes les chances de notre côté.

Pour en finir avec les résolutions : identifiez vos intentions

Notre imaginaire collectif a intégré une image très négative du mot résolution. Se résoudre, consentir à devoir faire quelque chose qui est bien vu par la société sur un fond de culpabilité… Pas très attrayant tout ça ! Le fameux «il faudrait que… » (je perde du poids, j’arrête de fumer, je fasse plus de sport, …) réfère davantage à cette désagréable impression que l’on doive se conformer, qu’à un désir personnel sincère. Dans notre inconscient, il y a une certaine violence à avoir l’impression qu’il faut corriger quelque chose, sous-entendant que nous ne sommes pas assez bien tel que nous sommes. Il n’en faut pas plus pour que notre cerveau se rebelle et sabote le projet. Pas étonnant que 80% des gens qui prennent une résolution en début d’année ne dépassent pas le cap des 2 à 3 premières semaines. Alors, c’est le moment idéal de revoir votre stratégie avant d’abandonner!

Pour soutenir la motivation, l’état d’esprit (le «mindset») joue un rôle important. Quelle est votre disposition d’esprit, l’angle avec lequel vous portez votre regard sur ce projet? Une alternative intéressante à la résolution est d’identifier plutôt une intention, qui nous ouvre davantage de possibilités. Tendre vers un but que l’on s’est délibérément fixé parce qu’il a un sens profond pour nous, parce qu’il nous permet d’obtenir plus de plaisir, d’éviter des conséquences désagréables, qu’il nous donne l’impression de contribuer à quelque chose d’important, en cohérence avec nos valeurs, et qui peut même être plus grand que soi. Quelque chose qui suscite un «wow!».  Deux concepts importants à retenir: la motivation intrinsèque et le plaisir. La pensée d’atteindre cet objectif doit d’abord être une source de motivation intrinsèque. En d’autres mots, juste d’y penser nous faire sourire, c’est motivant en soi, sans qu’on ait besoin que quelqu’un d’extérieur nous encourage ou nous félicite. Ensuite, on imagine le moment où l’objectif est atteint et on ressent avec tous nos sens le plaisir que nous aurons. Où serez-vous, avec qui? Le plaisir est un moteur qui nous pousse à nous dépasser.

Rien à voir avec les traditionnelles résolutions n’est-ce pas? Alors, quel projet vous fait vibrer pour 2018?

Une question de formulation

Pour éviter que votre belle intention ne demeure un vœu pieux, il est ensuite incontournable de formuler votre défi inspirant en objectif. «Un objectif clairement défini est à moitié atteint» a dit Abraham Lincoln. En clair : donnez à votre cerveau la vision précise de ce que vous obtiendrez une fois ce but une fois atteint. C’est cette pensée et non celle des étapes à franchir pour y parvenir, qui soutiendra votre motivation à vous maintenir dans l’action dans les moments les plus difficiles. Pensez à la conduite automobile: embrassez largement l’horizon du regard. C’est connu, pour éviter les obstacles, il faut gardez les yeux sur la destination plutôt que de fixer le bout du capot.

Comment se fixer des objectifs et les atteindre

Identifier un vrai objectif… et le bon!

On confond souvent le moyen avec l’objectif. Par exemple, «arrêter de fumer» n’est peut-être pas un objectif motivant, surtout si vous avez le sentiment qu’il est imposé par votre médecin. Et s’il s’agissait plutôt d’un moyen pour atteindre un objectif emballant que vous n’avez peut-être pas encore identifié? En quoi est-il important pour VOUS d’arrêter de fumer? Qu’est-ce que vous avez à gagner en arrêtant? Parfois, le fait de prendre conscience des conséquences négatives que l’on veut éviter est un élément déclencheur pour s’engager dans un changement. Pour découvrir notre véritable source de motivation, il est souvent utile de penser aux situations désagréables que l’on veut éviter. En quoi est-ce un problème pour VOUS de continuer à fumer? Qu’avez-vous à perdre en continuant? Essayez d’être le plus précis possible. Par exemple, la pensée de ne pas pouvoir économiser suffisamment d’argent d’ici un an pour assister au mariage de sa petite-fille dans les Caraïbes pourrait être une source de motivation puissante pour certains. Soyez créatifs! En 2018, pour conserver sa motivation et avoir le courage et la persévérance de faire les efforts nécessaires, il est essentiel d’identifier notre « pourquoi » juste à nous. Quel est le véritable objectif qui me fait vibrer?  Qu’est-ce qui donne du sens à ce projet et qui fait qu’il est cohérent avec mes valeurs?

L’atteinte de cet objectif sera-t-elle une bonne chose?

Pour soutenir votre motivation, l’objectif poursuivi doit être bon pour soi, pour les autres et la planète. Par exemple, l’activité physique choisie pour «faire plus de sport» ne devrait pas compromettre votre santé ou vous causer des blessures. Il est parfois nécessaire de réfléchir aux échéanciers: qu’est-ce qui vous pousse à souhaiter une perte de poids aussi rapide? Rappelez-vous : en général, plus les résultats sont rapides, moins ils durent dans le temps. Parfois, un problème en cache un autre… Est-ce que l’atteinte de cet objectif peut mettre en péril certaines choses? Par exemple, si votre objectif nuit à votre relation de couple, il serait peut-être intéressant de vous interroger sur ce que vous tentez d’exprimer avant de vous lancer dans cet objectif. Que cherchez-vous vraiment? Y a-t-il autre chose d’important à régler? Il est important d’être au clair avec soi-même et de poser les bons gestes avant d’entreprendre la réalisation d’un objectif ambitieux.

Formuler l’objectif de façon positive

Avez-vous remarqué combien «perdre du poids» ou «ne plus grignoter devant la télé» est difficile? C’est parce que ce type de formulation met votre cerveau en mode panique. Lorsque l’objectif est formulé de façon à «perdre quelque chose», l’inconscient cherchera à tout prix à conserver ses acquis. De plus, le cerveau ne traite pas la négation. Un exemple? Essayez de NE PAS penser à un éléphant rose… Si votre objectif est formulé à la négative, le cerveau fera une fixation sur les mots importants (ex : fumer, grignoter, …). Donc, «retrouver mon poids santé de x kg à telle date» est une façon plus positive –précise et efficace-  de formuler son objectif.

Un objectif S.M.A.R.T.

On dit que pour augmenter les chances d’atteindre son objectif, il faut que celui-ci soit «SMART», pour :

  • check
    Spécifique (le plus précis possible);
  • check
    Mesurable (par quels indices je vais savoir que j’ai réussi?);
  • check
    Ambitieux et Attirant (le statu quo ne doit pas être une option pour que l’on trouve l’énergie de s’engager dans un changement, la réalisation de l’objectif est une opportunité de se développer qui est perçue comme stimulante);
  • check
    Réaliste et Réalisable (pour en finir avec le scénario catastrophe «Je savais que ça ne marcherait pas» et augmenter la confiance en soi);
  • check
    défini dans le Temps (il comporte une échéance). La date butoir est essentielle pour contrer la procrastination. Sans échéance, votre projet va demeurer un rêve.

Il est fortement suggéré d’écrire votre objectif à la main et de le garder à vue. Il y a aussi un impact important à signer son engagement pour prendre vraiment conscience que cet objectif, c’est votre responsabilité.

Accepter le « prix à payer »

Hé oui, les grandes réalisations s’obtiennent avec des efforts. Il faut en être conscient et se préparer mentalement et réalistement au fait que certaines étapes vont être moins agréables. Rappelez-vous vos choix : qu’est-ce que je perds, qu’est-ce que je gagne? Le processus pour atteindre l’objectif est difficile momentanément mais globalement agréable et motivant. Pour développer de nouvelles habitudes, de nouveaux circuits dans le cerveau, l’idée n’est pas de démolir une autoroute (habitude actuelle) mais de se concentrer sur la construction d’un nouveau chemin (plasticité cérébrale).

Identifier les obstacles possibles

Une bonne intention est souvent abandonnée lorsque surviennent des obstacles que l’on n’avait pas anticipés. Avez-vous l’énergie nécessaire? Avez-vous quelque chose à perdre en réalisant cet objectif? Par exemple, si votre projet vous éloigne de vos enfants, tôt ou tard, il sera probablement difficile de maintenir votre motivation. Assurez-vous d’avoir envisagé de façon réaliste les obstacles possibles et d’avoir prévu des solutions, des options, un plan B pour diminuer le stress. Surtout, planifiez les activités nécessaires à l’agenda. Si vous ne passez pas à l’action, si vous n’agissez pas concrètement vous n’obtiendrez pas les résultats escomptés. Le chercheur et coach David Lefrançois a l’habitude de dire: « Tout ce qui ne me rapproche pas de mon objectif m’en éloigne ». Ça vaut donc aussi pour chaque occasion manquée…

Parler de son objectif et avoir du soutien

Bien que vous soyez le seul responsable du résultat, l’atteinte de l’objectif sera plus facile si vous bénéficiez du support de vos proches et de professionnels au besoin. Il est utile d’identifier les alliés et même les bénéfices qu’ils pourraient potentiellement en retirer. Parler de notre objectif à un maximum de personnes de votre entourage a un effet d’électrochoc sur notre niveau d’énergie et notre engagement.

Se récompenser et célébrer

Prévoir comment on se récompensera à chaque étape importante et comment on célébrera notre réalisation fait partie des éléments à planifier. Après tout, savoir reconnaître ses efforts et associer des éléments de plaisir à cette démarche que l’on fait pour soi est aussi un apprentissage important.

Besoin d’un coup de pouce?

Que ce soit pour perdre du poids, mieux gérer son temps ou améliorer son chiffre d’affaires, sachez qu’il faut dépasser le cap des 3 mois (90 jours) et maintenir son engagement et ses efforts au-delà de 6 mois pour une modification durable dans le temps de nos habitudes et de nos comportements. Un peu le vertige à l’idée d’entreprendre cette démarche tout seul? Un peu d’aide peut s’avérer un choix gagnant.

Et si vous aviez le soutien d’un coach certifié? Avoir des projets et travailler à les réaliser est une source importante de bonheur. Le coach est un partenaire sincère qui vous accompagne et vous soutient inconditionnellement durant tout le processus. Par ses questions et des exercices appropriés, le coach vous aidera à clarifier votre objectif et à vous assurer que la formulation sera optimale pour vous permettre d’atteindre votre but. Il vous accompagnera dans l’établissement et la réalisation des étapes à accomplir et vous aidera à peaufiner votre stratégie. Avec votre coach vous pourrez identifier et faire sauter les obstacles possibles (des vieilles croyances qui sapent votre moral et votre énergie par exemple) et rectifier le tir au besoin pour vous maintenir dans un « mindset » de gagnant. Votre coach vous aidera également à identifier vos sources de motivation et à maintenir cette dernière dans les moments plus difficiles afin de vous garder en action.

Je vous souhaite une année stimulante et couronnée de succès! Quel sera le premier pas qui vous permettra de vous engager sur le chemin de l’atteinte de votre objectif?

Merci de partager cet article si vous croyez qu’il pourrait être utile à quelqu’un de votre entourage.

Marie-Pierre Caouette

Marie-Pierre Caouette est coach de gestion certifiée ACC. Entrepreneure, elle est aussi orthophoniste et administratrice agréée et se passionne pour l’éthique, les neurosciences et le yoga. Elle accompagne les individus entrepreneurs, gestionnaires, professionnels ou parents dans le changement, l’innovation, la découverte de soi, le leadership et les habiletés de communication. Ses services sont accessibles en ligne partout en région.

Cliquez ici pour laisser un commentaire